Comment traiter la maladie du carreleur ?

Le métier de carreleur est loin d’être un métier facile. Sans parler des efforts physiques dont le carreleur fait preuve durant sa pose, ce dernier est exposé à de nombreuses maladies dangereuses qui risquent de nuire à sa santé. Tout comme les métiers de construction, il s’agit d’un métier à risque. C’est pour cela qu’il est nécessaire de prendre ses précautions et d’être vigilant afin d’éviter les dégâts, mais aussi les maladies qui risqueraient d’être graves, telles que la maladie du carreleur ou l’hygroma.

Qu’est-ce que la maladie du carreleur ?

La maladie du carreleur, aussi appelé l’hygroma, est une maladie qui atteint généralement les carreleurs. Il s’agit d’une inflammation des bourses séreuses qui servent de liaison entre les tendons qui se situent au niveau des articulations. Les bourses ont pour objectif de protéger les articulations des pressions grâce à un liquide synovial. Cette maladie affecte généralement les parties du corps suivantes:

  • Le genou ;
  • La hanche
  • Le coude ;
  • Les épaules ;
  • Le talon.

L’hygroma est souvent bénigne, mais elle risque de s’aggraver avec le temps si elle n’est pas traitée, c’est pour cela qu’il est nécessaire de réagir très rapidement dès l’apparition des premiers symptômes : douleur brulante au niveau des articulations ; rigidité de l’articulation.

La maladie du carreleur : les facteurs de cette maladie

Plusieurs facteurs peuvent causer la maladie du carreleur ou l’hygroma.

L’hygroma atteint généralement les personnes exerçant des activités et des mouvements répétitifs tout comme le carreleur, qui doit se pencher et rester pendant une longue durée accroupie ou sur ses genoux. Le frottement de ses genoux avec le sol crée une inflammation au niveau des bourses. La posture est aussi l’une des causes principales de la maladie. En effet, le fait de rester sur la même posture pendant une longue durée de manière quotidienne risque de provoquer une bursite.

Quel traitement pour la maladie du carreleur ?

Pour guérir de la maladie d’hygroma, il est nécessaire de suivre certaines instructions. Le premier remède contre cette maladie est le repos. Étant donné que le premier facteur qui cause cette maladie est la répétition de mouvements et de postures quotidiennement,

Il est fortement conseillé d’arrêter son activité physique pour soulager la douleur. Quant aux médicaments, le médecin prescrit généralement des antalgiques pour lutter contre la douleur. Il vous est aussi conseillé de mettre de la glace pour soulager la douleur. Dans les cas extrêmes, des injections corticoïdes vous seront prescrites.

Quelles sont les précautions contre la maladie du carreleur ?

Afin d’éviter d’être atteint de la maladie du carreleur, vous pouvez utiliser quelques astuces de prévention.

  • Utiliser des vêtements équipés de protections au niveau des genoux ;
  • Utiliser un tapis spécial en mousse ;
  • Utiliser des genouillères spéciales.

Les vêtements équipés sont conçus spécialement pour protéger votre corps contre les frottements avec le sol. Ainsi, vous pouvez retrouver des pantalons ou des combinaisons munis d’une protection au niveau des articulations.

Le tapis en mousse de polyuréthane ou en matière similaire est lui aussi une très bonne alternative, ce dernier vous permet de poser vos genoux afin d’éviter le contact avec le sol. Sa matière mousseuse et confortable vous permettra de travailler en toute tranquillité. Enfin, la genouillère spéciale reste la dernière option, car elle n’est pas très conseillée par les artisans carreleur pour la raison qu’elle n’est pas très confortable et pas très commode lors du travail, mais c’est une bonne protection tout de même.