Poser du lino en 3 étapes

Le lino a certes la réputation d’être facile à poser, mais il faut toutefois être bien préparé pour réussir sans encombre. Pour revêtir votre sol avec du lin de haute qualité, précaution est le maître mot.

Le matériel nécessaire, la technique à maîtriser, la préparation préalable, l’attelage aux finitions, voici tout ce que vous devez savoir pour poser du lino dans la pièce que vous voulez, et le poser de telle manière qu’on y verra le travail d’un vrai pro.

Quel matériel prévoir pour poser du lino ?

Si vous avez une réelle confiance en votre capacité de poser du lino seul, vous devrez commencer par réunir l’ensemble du matériel dont vous aurez besoin, et vous n’échapperez pas à l’achat d’un certain nombre de matériaux et d’outils.

En somme, voici ce dont vous aurez besoin :

  • Du lino ;
  • Des outils ;
  • Des plinthes ;
  • Une barre de seuil ;
  • De la colle pour lino ;
  • De l’adhésif double face.

Pour avoir la quantité nécessaire de lino, mesurez votre pièce et ajoutez 10 cm de plus pour la longueur et la largeur. Cela vous donnera une certaine marge de sécurité. Pour ce qui est de la colle, lisez bien la notice pour savoir quelle quantité sera nécessaire pour couvrir la surface de votre pièce.

Prendre des plinthes est nécessaire pour avoir une belle finition, et la longueur des plinthes dépendra des mesures de la pièce. N’oubliez pas de prendre une barre de seuil par porte, vous en adapterez les dimensions au moment de la pose.

Enfin, il vous faudra des outils si vous voulez aller au bout de votre mission : un maroufleur, un mètre, un crayon gris, un niveau à bulle, une spatule, une règle et un cutter seront vos alliés tout au long du chantier.

Les matériaux et outils susmentionnés sont faciles à trouver dans les grandes surfaces de bricolage, comme sur les sites dédiés à la vente de matériel de bricolage.

Ces erreurs à éviter en posant du lino

Un lino bien posé est d’abord un lino de qualité. Nous vous conseillons ainsi d’éviter de prendre du lino pas cher : celui proposé en entrée de gamme est souvent trop fin et de qualité médiocre. Un lino de qualité supérieure aura une durée de vie plus longue et un rendu bien plus esthétique.

Aussi, il y a une erreur que beaucoup de particuliers font, celle de stocker le lino n’importe comment en attendant la pose. Le laisser et l’entreposer dans un lieu sûr est le premier pas pour éviter les traces indélébiles. Et surtout, retenez qu’il ne faut jamais plier du lino sur lui-même.

La pièce où vous entreposerez votre lino joue également un rôle. Idéalement, on évite de le laisser dans une pièce chauffée à moins de 15° pour éviter qu’il ne se déforme ou qu’il ne soit plus facile à déchirer au moment de la pose.

Comment poser du lino ?

Bien poser du lino se fait en 3 étapes principales :

  • Préparer le sol ;
  • Préparer le lino ;
  • Poser le lino.

Préparer le sol

Il faut que le sol soit plat, propre et sec pour éviter toute imperfection après la pose. Commencez par vider la pièce des meubles avant d’éliminer les imperfections au sol (traces de colle et autre). Vérifiez la planéité du sol avec un niveau à bulle. S’il n’est pas plat, utilisez du mortier de ragréage. Ensuite, vous devez lessiver toute la surface avant de laisser sécher.

Préparer le lino

Le sol propre et sec, il est temps de dérouler le lino. N’oubliez pas de prévoir une marge de 5 cm ou plus sur les murs. Si votre lino dépasse exagérément, vous devrez l’ajuster en coupant pour éliminer le surplus.

Pour cela, une règle métallique et un cutter bien aiguisé vous assureront une coupe droite. Servez-vous d’un support si vous ne voulez pas abîmer le sol ou le mur lors de la découpe.

Poser le lino

Ne posez pas votre lino sur toute la surface, car vous vous perdrez vite. Procédez plutôt par partie. Mettez du scotch double face sur les murs pour maintenir le lino aux bords. Puis étalez de la colle sur la partie du sol concernée avec une spatule et déroulez votre lino sur cette surface.

De suite, marouflez le lino pour l’aplatir. Rappelez-vous qu’il faut aller du centre vers l’extérieur pour évacuer le surplus de colle. Répétez le procédé sur la surface restante avant de poser les plinthes le long des murs pour dissimuler les jointures.