Quel est le métier du tapissier décorateur ?

Le tapissier intervient dans le processus d’aménagement intérieur. Il tapisse et recouvre de tissu ou de cuir différentes sortes de fauteuils et de canapés, qu’ils soient anciens ou modernes. Il travaille sur des modèles anciens et les répare.

Description du métier du tapissier

Le tapissier connaît bien les différents types de meubles et sait comment répondre autrement à ses clients. La majorité de son travail est axée sur la réparation plutôt que sur la fabrication. Le tapissier coupe le tissu et commence le rembourrage après avoir pris les dimensions (avec du crin ou de la mousse de latex par exemple). Il coud ensuite le tissu sur la carcasse du siège et l’agrémente de garnitures (galons, franges).

Il coud également toutes les pièces de décoration, comme :

  • Les rideaux.
  • Les tentures.
  • Les tableaux muraux.
  • Les couvre-lits.
  • Les housses et les coussins.

Les tapis, les moquettes, les rideaux, et même les portraits et les miroirs peuvent tous être installés par le tapissier. Il peut également fabriquer des cadres de lit et des matelas. Ce travail est effectué par des machines ou à la main à l’aide d’un matériel spécialement conçu. Il doit se rendre fréquemment chez des clients qui peuvent être des experts ou des particuliers, qu’il exerce dans une petite entreprise ou en tant qu’artisan indépendant. Le travail dans les organisations industrielles est plus régulier et spécialisé, avec moins de déplacements.

Comme il peut participer à la vente en magasin, le critère doit inclure la fibre commerciale. Il s’agit surtout de commercialiser des tissus d’ameublement et des accessoires d’ornement.

Enfin, l’artiste tapissier doit avoir de solides connaissances en dessin et en menuiserie de siège, ainsi que la capacité de représenter la chose à réaliser en trois dimensions et de gérer les résultats à toutes les phases de la production. Il doit également avoir une expérience préalable de la vente et de l’achat de meubles anciens, ainsi que la capacité de traiter une gamme d’éléments souples (cuir, plastique, etc.) et de s’adapter aux besoins des clients (qualification et technicité). Une compréhension de base du système commercial est nécessaire.

Quels sont les attributs et les talents nécessaires pour travailler en tant que tapissier ?

Le tapissier façonne les tissus afin de créer des embellissements textiles pour les espaces intérieurs. Il fabrique et installe des draperies, des rideaux et des coussins. Il se spécialise également dans la création de garnitures de siège pour les sièges anciens et nouveaux, qu’il recouvre ensuite de tissu.

L’aptitude à la mécanique est une compétence requise dans cette profession. L’artisan doit avoir des capacités exceptionnelles en matière de dessin, de menuiserie et de couture. Il est nécessaire d’appréhender la représentation des volumes et de l’espace, ainsi que l’union des couleurs et le jeu des styles. En outre, le tapissier doit posséder un sens instinctif de la rigueur et de la méticulosité, ainsi que la capacité d’accomplir sa tâche avec précision. L’intervention occasionnelle dans la vie des clients, le sens de l’écoute, le conseil et la compréhension de l’art aideront le candidat à remplir son rôle.

Quel type de formation faut-il pour devenir tapissier et comment débuter ?

Un CAP est généralement suffisant pour ce poste. Une spécialité, comme le CAP ameublement ou le CAP tapisserie d’art, est préférable. Le programme sera complété par le BAC Pro Tapisserie. Parmi les alternatives à d’autres formes, on peut citer le diplôme des métiers d’arts de la décoration alternative et de l’ameublement.

Certains diplômes peuvent être complétés dans le cadre d’un programme de formation professionnelle continue. Les organisations privées, quant à elles, proposent de brefs stages de base ou intermédiaires, ainsi que des cours plus longs dans le cadre d’un programme de recyclage officiel.