Comment réparer une fuite de toiture ?

A un moment ou un autre, tout le monde peut être confronté à une toiture qui fuite. Et quand cela arrive, il est essentiel d’agir au plus vite pour éviter que le problème ne se dégrade. En effet, une fuite au niveau du toit peut vite devenir source de catastrophes considérables au sein de la maison. Pour connaître la marche à suivre, vous devez avant tout repérer et identifier le degré de la fuite.

Les causes possibles d’une fuite de toiture

Une fuite au niveau de la toiture peut être le résultat de plusieurs circonstances. Une des causes les plus récurrentes est liée à des erreurs minimes, telles qu’une mauvaise prise de mesure, une pente pas correctement inclinée ou encore une pause inadaptée. Viennent par la suite les évènements environnementaux, dont les intempéries qui, au fil du temps, risquent d’altérer l’état du toit. En conséquence, les tuiles peuvent se retrouver déplacées ou brisées. Les vents violents sont même susceptibles de faire s’envoler certains. Une autre cause possible est liée au temps et donc à l’usure naturelle, faisant diminuer l’étanchéité du solin. Enfin, il est également intéressant de savoir qu’une fuite dans le toit peut être le résultat d’un mauvais entretien de la gouttière. Il arrive par exemple que celle-ci accueille une accumulation de feuilles mortes.

Repérer une fuite dans le toit

Repérer la provenance d’une fuite peut a priori s’avérer facile, mais ne l’est pourtant pas toujours. Il faut garder en tête que le point d’arrivée de la fuite ne correspond pas forcément à son origine. Il est tout à fait possible que celui-ci ait coulé le long d’un mur, d’une poutre ou autre. Pour trouver la provenance exacte de la fuite, il est indispensable de monter sur le toit et de vérifier véritablement. Vous devez notamment repérer d’éventuelles fissures, cassures ou déplacement au niveau des tuiles. Les fenêtres de toit ainsi que les cheminées, s’il y en a, doivent également faire l’objet d’une bonne inspection. Selon le cas, le problème peut être catégorisé en deux. D’une part, il y a les fuites visuelles qui peuvent vite être réparées. En revanche, lorsque celles-ci sont plus subtiles, il va falloir faire des investigations plus poussées.

Plusieurs signes avant-gardistes peuvent vous indiquer la présence d’une fuite dans votre toiture et évaluer les dégâts. Ce sont notamment :

  • L’apparition de plaques de moisissures sur les murs et plafonds ;
  • L’écoulement inhabituel d’eau ;
  • Les plaques de salpêtre ;
  • Les fissures dans les murs ou les plafonds ;
  • Les odeurs nauséabondes dans la pièce ;
  • etc

Réparer les problèmes de fuite

Si vous êtes du genre bricoleur et n’êtes pas sensibles à la hauteur, sachez qu’il est tout à fait possible de réparer une fuite de toiture soi-même. Pour cela, vous allez agir en fonction de la cause de la fuite que vous avez repérée. La plupart du temps, vous aurez besoin de remplacer les tuiles cassées.

Remplacer les tuiles cassées, brisées

Lorsque la fuite de votre toiture provient d’une ou de plusieurs tuiles cassées, vous devez procéder à leurs réparations. Pendant l’étape de repérage, prenez soin d’identifier tous ceux qui doivent être remplacés incluant notamment ceux qui présentent déjà un aspect fragilisé. Dans tous les cas, il est indispensable de remplacer toutes les tuiles brisées sans exception. Attention toutefois, choisissez le beau temps avant de réaliser les travaux de réparation pour éviter toutes prises de risque inutiles.

Pour réaliser les travaux, vous avez besoin d’avoir un support solide, une planche par exemple. Cela sera notamment nécessaire pour bien répartir votre poids une fois en haut et éviter que d’autres tuiles ne soient cassées. De même lorsque vous retirez la tuile fragilisée, il faut procéder avec habileté au risque d’endommager celles voisines. Lorsque vous allez déposer la nouvelle tuile, veillez aussi à bien vérifier qu’elle est correctement alignée avec les autres.

Remplacer le joint et désobstruer les gouttières

Il arrive qu’une fuite dans la toiture provienne de la jointure, notamment au niveau des fenêtres de toit. Si l’infiltration est effectivement le résultat de cette situation, vous aurez à changer le joint en vous munissant notamment d’un pistolet pour joint de silicone. Si après intervention, la fuite persiste toujours, vous devez penser à changer la fenêtre. D’autre part, vous devez également vous assurer que la gouttière soit complètement vide. Il ne faut pas qu’elle soit obstruée par des feuilles, des branches d’arbres et tout autre corps étranger.

Faire appel à un professionnel

Si le remplacement concerne un nombre important de tuiles ou que le problème se situe à un niveau plus élevé, il est préférable de faire appel à un couvreur professionnel. Il en est de même si vous avez tout simplement peur de procéder seul à l’opération. Cette solution est certes plus coûteuse, mais elle est également la plus sûre et la plus efficace. Un couvreur professionnel sera à même d’identifier avec précision les problèmes de votre toiture et de vous proposer les solutions les plus adaptées. Le coût d’intervention dépendra généralement de la difficulté des travaux à réaliser et des dégâts causés par l’infiltration. Ainsi, lorsque les structures n’ont pas été touchées, il suffira de faire les remplacements nécessaires. Dans le cas contraire, c’est-à-dire, lorsque les dégâts ont atteint les structures, cela imposera une intervention plus conséquente. Les travaux à mener varieront selon que le bois de charpente ait été touché, ou le matériau d’isolation. Dans tous les cas, n’hésitez pas à contacter plusieurs professionnels du domaine pour recueillir leurs devis et effectuer une comparaison.

Entretenir la toiture : les bonnes habitudes à adopter !

Pour éviter les problèmes liés à une infiltration d’eau dans la toiture, il est préférable de procéder à un entretien régulier. Cela vous permettra notamment d’en inspecter l’état. De temps en temps, il est également intéressant de se livrer à des nettoyages de toiture en procédant par exemple à un démoussage. Dans tous les cas, vous disposez de plusieurs méthodes pour nettoyer, à l’aide d’un produit anti-mousse par exemple, ou à l’aide d’un traitement hydrofuge. Enfin, votre toit peut également avoir besoin d’une réimperméabilisation avec une peinture de toiture.